Avant / après : la page de paiement de la boutique des Astuces de Margaux
Avant / après : la page de paiement de la boutique des Astuces de Margaux

Avant / après : la page de paiement de la boutique des Astuces de Margaux

Nous avons vu la semaine dernière qu’il était capital de respecter les bonnes pratiques en termes d’UX (expérience utilisateur) sur les pages de paiement des sites e-commerce. En effet, c’est le moment crucial où vous allez convaincre vos clients de finaliser leur achat.

Afin de réduire le taux de paniers abandonnés, il faut rassurer ses clients, mais également prévoir un formulaire de paiement le plus simple et clair possible.

Avant

Après

Ici, la principale différence entre les deux versions est la présentation globale du formulaire :
  • L’ensemble du formulaire peut être vu sur une page (pas besoin de scroller),
  • La barre de progression montrant les 3 étapes du formulaire permet au client de savoir où il en est.
D’autre part, quelques optimisations ont été appliquées au contenu du formulaire :
  • Des champs inutiles ont été supprimés :
    • Le champ « région », probable reliquat d’une version Nord Américaine, mais inutile en France pour envoyer un colis,
    • Le champ « adresse ligne 2 », très rarement utilisé, a été caché, mais reste disponible si nécessaire avec un bouton « Ajouter une ligne »,
  • Des champs ont été regroupés de manière logique :
    • Le nom et le prénom forment un ensemble cohérent,
    • Le code postal et la ville également, et la ville est pré-sélectionnée automatiquement après la saisie du code postal,
  • Le champ « téléphone », toujours difficile à saisir (on ne sait pas s’il faut saisir un préfixe ou pas), indique clairement la manière dont il faut saisir le numéro.
Enfin, la partie panier indique les avis clients sur le produit choisi.

En respectant ces bonnes pratiques, on vise deux objectifs principaux :

  • Rassurer les clients : ils doivent donner des informations personnelles, et passer à la caisse, il faut donc les rassurer quant à la sécurité de la transaction, mais également concernant le produit qu’ils achètent. Qui n’est jamais arrivé sur une page de paiement en se demandant « Est-ce que je fais bien de commander ce produit? Est-il vraiment conforme à sa description? Les autres clients en sont-ils satisfaits? Puis-je faire confiance à ce site? »
  • Faciliter l’étape de paiement : les formulaires sont toujours pénibles à remplir. C’est le travail d’un·e designer que de rendre ce moment le plus agréable possible, et cela consiste principalement en une bonne fluidité. Le paiement doit être une formalité, pas un frein.

Vous avez un site ecommerce et vous constatez beaucoup de paniers abandonnés? Discutons-en!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *