Comment survivre à la crise sanitaire avec un site e-commerce ?

illustration d'un caddie et d'un ordinateur symbolisant le ecommerce

Dans un univers économique bouleversé par une épidémie mondiale, apprendre à vendre en ligne est le seul moyen de s’assurer que votre entreprise ne devienne pas une autre victime du COVID-19.

  1. Prendre le tournant du numérique
  2. Pourquoi c’est le bon moment
  3. Créer un site ecommerce
  4. Et pourquoi pas une plateforme de commerce locale ?
  5. Amener les clients sur son site

Prendre le tournant du numérique

Lorsqu’on parle de marketing viral, on parle habituellement de créer du contenu qui se propage très rapidement. Cependant, nous vivons une époque où un vrai virus a mis le monde à l’arrêt. Néanmoins, avec l’intervention du gouvernement pour s’assurer que les gens continuent de percevoir leur salaire, l’avenir financier immédiat de beaucoup de gens est assuré. La question pour les entreprises est donc de savoir comment vendre en ligne à des clients qui viennent habituellement dans leur commerce physique.

Que vous soyez une entreprise B2B ou B2C, il existe de nombreuses manières de conserver un lien direct physique avec vos clients, que ce soit dans une salle de conférence pour discuter de conseils ou dans un magasin pour exposer des produits et offrir du conseil. Avec l’entrée en vigueur du confinement en France, comprendre comment vendre en ligne sera le tournant clé pour déterminer les entreprises qui survivent et prospèrent, et celles qui seront victimes de la catastrophe du coronavirus.

En effet, pour les entreprises qui parviennent à poursuivre leurs activités commerciales, il pourrait y avoir d’énormes avantages dans seulement 12 ou 18 mois, lorsque le monde reviendra à la normale. Par exemple, le restaurant Avec Amour à Terville en Moselle a pris cette décision d’installer un site de commande en ligne durant le premier confinement, et cela leur a permis de continuer leur activité en toute sérénité.

Pourquoi c’est le bon moment

En temps de confinement, l’ennui arrive très vite. Les appels vidéo, FaceTime et autre Skype avec les proches se succèdent, et à force d’avoir toujours les mêmes conversations, on se tourne rapidement vers Internet, pour rompre la monotonie du quotidien. Les achats impulsifs sont susceptibles d’être effectués sur tout, du kit à la maîtrise de nouvelles compétences en passant par les jeux de société et vidéo et les outils de rénovation, etc. Savoir vendre en ligne, c’est savoir où vendre vos produits. Avoir une excellente stratégie de référencement, associée à des publicités payantes sur les plus grands moteurs de recherche signifie que vous pourriez trouver votre prochain client parmi les 3,5 milliards de recherches quotidiennes sur Google.

Il est également essentiel de maintenir à jour les informations relatives à votre entreprise dans les fichiers des moteurs de recherche, tels que votre profil Google My Business, afin que les internautes ne puissent pas marquer votre établissement comme définitivement fermé alors que vous avez mis en place un système de vente en ligne. Ce que nous savons, c’est que les gens dépendent plus que jamais de la technologie, et même les clients les plus technophobes ont maintenant été plongés dans un monde où leurs besoins sociaux ne peuvent être satisfaits que par des solutions technologiques. Une fois cette crise passée, il se peut qu’ils ne reviennent pas à leurs anciennes habitudes, mais réalisent plutôt les avantages d’utiliser des outils en ligne. Configurer votre entreprise pour le monde des coronavirus ne signifie pas investir à court terme – apprendre à vendre en ligne jette les bases de la réussite de votre entreprise dans un monde post-COVID-19.

Créer un site e-commerce

Créer un site ecommerce est la solution idéale pour continuer à vendre vos produits et vos services durant le confinement. En effet, loin de se contenter de la vente de produits, le ecommerce peut s’adapter à des nombreux domaines d’activité et à des manières de vendre diverses. Si l’on pense bien sûr en premier lieu à vendre sa production en ligne, et à proposer des offres de fin d’année, comme la maison de champagne Etienne Oudart par exemple, on peut également, si l’on est un restaurant, un bar ou un traiteur, proposer à ses clients de continuer à manger de bons petits plats, comme le restaurant Avec Amour à Terville. Ici, la commande en ligne permet aux clients de ne pas se tourner vers les fast-food habituels, qui sont déjà sur JustEat &cie. Enfin, si on propose du service, un site web ecommerce peut permettre de prendre des rendez-vous en ligne, et de facturer ces rendez-vous, ou de demander un acompte total ou partiel à ses clients.

Pour réussir ses ventes en ligne, néanmoins, il existe quelques pré-requis :

  • Avoir un site performant : en effet, la rapidité de votre site est essentielle, puiqu’après 3 secondes de chargement, 53% des utilisateurs quittent le site. Non, pas juste la page ! Le site ! Pour ne pas y revenir, car ils ont estimé que leur expérience était désagréable.
  • Offrir une expérience utilisateur au top : outre la rapidité du site, il faut que vos clients apprécient de visiter votre site. Spécialisée en UX (User eXperience ou expérience utilisateur), je conçois votre ecommerce en fonction de vos clients, en construisant un parcours d’achat optimal. C’est essentiel pour améliorer vos ventes, et donc rentabiliser votre investissement.
  • Rendre votre site visible : si votre secteur d’activité est concurrentiel, vos clients ne vous trouveront probablement pas tout de suite. C’est pourquoi il vous faut les outils nécessaires à votre visibilité : optimisation du site pour le SEO (Search Engine Optimisation, ou référencement naturel), présence et partage sur les réseaux sociaux, avec pourquoi pas un blog en publication automatique sur Facebook, éventuellement campagnes de publicité sur Google ou sur les réseaux sociaux, stratégie de communication…
  • Sécuriser votre site : il est impératif d’avoir un site en https, ce qui garantit la sécurité des achats sur votre site, et permet l’affichage dans la barre d’adresse du petit cadenas, essentiel pour rassurer vos clients. D’autre part, votre site doit être mis en conformité avec le RGPD, règlement européen datant de 2018 sur la protection des données. Quelques aspects techniques sont devenus obligatoires : alerte cookies, mentions légales conformes RGPD…

Et pourquoi pas une plateforme de commerce locale ?

Au-delà de créer un site de ecommerce, de vente de biens ou de commande et réservation en ligne, vous pourriez également allier vos forces à celles de vos voisins. En effet, cette période de confinement est l’occasion idéale de réinventer l’économie locale. Vos clients veulent soutenir les commerçants locaux, les entreprises de leur ville. Ils aimeraient acheter chez vous plutôt que sur Amazon pour préparer les fêtes de fin d’année. Mais comment peuvent-ils faire lorsque vous êtes fermé au public ?

Imaginez : vos clients retrouvent sur une seule et même plateforme tous les commerçants de la ville ! Ils peuvent y acheter leur baguette de pain, mais également leur décoration de Noël, leur repas des fêtes de fin d’année, passer une commande dans un restaurant de la ville, ou encore prendre rendez-vous avec leur avocat, tout ça au même endroit ! Vous gagnez en visibilité, car les clients savent où chercher. D’autre part, cela vous permet de réduire les coûts d’investissement pour votre e-commerce.

Vous vous inscrivez sur la plateforme, et vous paramétrez votre boutique : moyens de livraison, click and collect, adresse pour être géolocalisé sur le site, paiements, etc. Puis vous pouvez renseigner les produits que vous souhaitez vendre en ligne. En une heure, vous pouvez commencer à vendre sur cette plateforme.

Il vous suffit de me mettre en contact avec votre mairie, ou avec votre association de commerçants, afin de définir les modalités, et votre marketplace locale est installée en 24h. Je sais que la situation est caractérisée par une certaine urgence, et c’est pourquoi je vous propose de mettre en place cette plateforme rapidement et à moindre frais. Pour 100€ par an, votre boutique est sur la plateforme, et je m’occupe de l’hébergement et des mises à jour nécessaires. Une belle aventure en perspective, non ?

Amener les clients sur son site

Durant cette crise sanitaire, savoir vendre en ligne est crucial. C’est une chose de configurer correctement votre boutique en ligne et de vous assurer que l’expérience d’achat est facile pour vos clients, mais comment les amener sur votre site ? C’est là que le marketing numérique entre en jeu. Mon expérience en visibilité sur internet, pour amener des clients vers des sites de ecommerce dans de nombreux secteurs, me permet de définir des stratégies pour le marketing numérique pendant l’épidémie de coronavirus.

Alors que les gens partout dans le monde sont en télétravail ou travaillent partiellement, il est probable qu’il y ait une augmentation du nombre d’utilisateurs actifs quotidiens sur les sites de réseaux sociaux les plus populaires, qui non seulement suivent des amis, mais utilisent également ces sites pour suivre les actualités en temps réel. En effet, les actualités sont souvent diffusées sur Facebook et Twitter avant qu’elles ne soient annoncées par des représentants du gouvernement. Sur ces plateformes, vous pouvez communiquer vos messages de vente à des dizaines de millions d’utilisateurs, à la fois de manière organique et payante, dans un environnement où les utilisateurs s’attendent à interagir avec les mises à jour de l’entreprise. Une augmentation de l’utilisation d’internet, associée à une réduction des budgets par certaines entreprises pourrait conduire à des opportunités pour des clics incroyablement bon marché.

Dans l’agitation de 2019, de nombreux spécialistes du marketing considéraient le mailing comme obsolète – obstruant les boîtes de réception que les travailleurs occupés n’avaient pas le temps de lire. Maintenant, cependant, tout cela a peut-être changé. Les gens ont gagné du temps – ils ne font plus de longs trajets, et les jours passés à la maison peuvent faire en sorte qu’ils soient plus susceptibles d’ouvrir leur boîte mail au fur et à mesure que les mails arrivent. Un ralentissement des échanges commerciaux pourrait inciter les propriétaires et les gestionnaires à actualiser leur boîte de réception, plus intéressés par les messages qu’ils y reçoivent. Tout cela fait partie de la stratégie de vente numérique, et apprendre à vendre en ligne signifie comprendre tous les endroits où vous pouvez générer un prospect.

Ce qu’il faut retenir

  • C’est le bon moment pour prendre le tournant de la transition numérique.
  • Vous pouvez créer un site ecommerce professionnel et simple, rapidement.
  • Une marketplace locale vous permet, quant à elle, de diviser les coûts et de recréer un écosystème économique local.
  • Il faut également adopter la meilleure stratégie pour attirer les clients sur votre nouveau site.

Téléchargez le livre blanc

« Le Guide Ultime pour réussir la refonte de son site internet »


    Prenons rendez-vous



      Partager

      Articles recommandés

      Laisser un commentaire

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *